En sursis : peut-on voyager sans risque ?

Est-il risqué de voyager en sursis ?

Après une condamnation ou une amende avec sursis, mille et une questions traversent généralement l’esprit. L’une d’elles est relative au voyage. Est-il possible de prendre l’avion ? La loi autorise-t-elle de traverser les frontières lorsqu’on est une personne sous une condamnation de peine avec sursis ? Ces questions trouvent leurs réponses dans cet article ?

Qu’est-ce que la peine de sursis ?

Avant de prendre un vol pour une destination au soleil ou pour Amsterdam, il est important de comprendre la notion de peine de sursis. Il s’agit d’un terme du droit pénal qui veut signifier que la personne condamnée bénéficie d’une mesure probatoire. En d’autres termes, lorsqu’une peine avec sursis est prononcée, le juge ne l’exécute pas. Une alternative est plutôt trouvée pour la personne qu’on condamne. Toutefois, le sursis ne disparaît que dans le cas où cette dernière respecterait les obligations de sa condamnation. Si pendant sa période de répit, elle commet un délit, la peine initiale est mise en application et cette personne est de nouveau condamnée pour son forfait.

La peine avec sursis empêche-t-il le voyage ?

Il est important de comprendre que pendant une peine avec sursis, certaines restrictions sont appliquées. Parmi ces dernières, vous pouvez être empêché de voyager. Cependant, il faut savoir qu’il n’existe pas une règle générale qui vous empêche de profiter des bons plans ou d’aller tout simplement dans un autre pays. Cependant, il est capital de respecter les obligations liées à votre peines qui sont fixées par le juge. Pour cela, il y a des actions basiques à faire. Vous pouvez demander par exemple conseil à votre avocat pour en savoir plus.

La peine avec sursis empêche-t-il le voyage ?

Que faut-il faire pour voyager en cas de sursis facilement ?

Comme évoqué, voyager en tant que personne condamnée avec sursis n’est pas impossible. Cependant, avant de le faire, il est capital de prendre certaines précautions. Ce sont des actions simples pour un bon séjour et surtout pour ne pas outrepasser les lois de votre pays.

Obtenir des renseignements sur vos obligations judiciaires

Une fois que vous êtes une personne condamnée avec sursis donc une peine sans emprisonnement, un ensemble d’obligations s’applique à votre peine. En ce qui concerne le voyage, le juge peut strictement vous interdire de quitter le territoire où vous êtes. Dans d’autres cas, vous serez autorisé à voyager, mais avec une autorisation de votre juge d’application de peine ou tout simplement du tribunal.

S’informer sur la législation du pays à visiter

Si certains pays sont accessibles pour une personne sous peine de sursis, d’autres ne le sont pas. Ils peuvent ainsi exiger d’avoir un casier judiciaire vierge. Dans ce cas de figure, il n’est pas possible de voyager vers ces destinations à cause de votre peine. Il est donc capital de connaître les conditions d’entrée sur un territoire avant de vous y aventurer. Certains pays sont plus ouverts sur la question et vous autoriseront à séjourner malgré votre casier judiciaire.

Que faut-il faire pour voyager en cas de sursis facilement ?

Faire preuve de vigilance

Lorsque votre voyage est approuvé malgré votre peine de sursis, il est important de maintenir un niveau élevé de vigilance afin de ne pas tomber dans des travers ou encore subir une nouvelle condamnation. Faites tout votre possible pour que les autorités locales ne vous remarquent pas. Respectez les us et coutumes propres à chaque région. Par exemple, vous devez éviter de :

  • conduire en état d’ivresse,
  • dépasser la limitation de vitesse prescrite,
  • participer à des manifestations interdites.

N’hésitez pas à faire des recherches approfondies avant d’agir. Autrement, toutes vos nouvelles peines s’ajouteront à celle obtenue dans votre pays d’origine et le sursis sera révoqué. Vous écoperez alors d’une peine d’emprisonnement.

Voyager avec une peine de sursis n’est pas impossible. Cette décision dépend du cas jugé. Lorsque vous êtes dans une telle situation, il est important de vous informer en permanence. Votre avocat sera votre meilleur conseiller dans ce cas.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *