La capitale de Monténégro et ses villes voisines : des destinations qui méritent le détour

La « Montagne noire » ou Monténégro a connu une émergence touristique remarquable après son indépendance proclamée en juin 2006, et le détachement avec la Serbie. Les bouches de Kotor et ses côtes longeant l’Adriatique attirent principalement les visiteurs, mais les attraits touristiques du pays se concentrent aussi dans la capitale, la ville de Podgorica. Surnommé « la perle du Balkan », le Monténégro compte plusieurs sites naturels qui valent au moins une visite dans la vie. Véritable pays de contraste, le Monténégro se targue aussi de monastères médiévaux et de plages réunis pour enrichir votre voyage comme il le faut.

Les sites touristiques phares de Monténégro

Parmi les lieux absolument à visiter dans ce pays compte les bouches de Kotor. Ce site obtient toujours « 5 étoiles » dans les avis des touristes. La raison ? Il borde la mer Adriatique et séduit principalement par son fjord qui attire, d’ailleurs, les ferries en provenance de Dubrovnik. Les visiteurs y viennent pour passer quelques jours dans de charmants villages à caractère vénitien jouxtés par des montagnes rocheuses que l’on ne voit nulle part ailleurs. Kotor est classé patrimoine à l’UNESCO avec l’aspect à la fois naturel et rétro des maisons : structure en pierre, balcons ombragés, volets défraîchis, mais charmants. Il faut se rendre dans la capitale, à Podgorica pour apprécier les spécialités gourmandes monténégrines. Pod Volat est l’adresse la plus réputée pour savourer du sarma ou du goulash, d’authentiques plats locaux. Optez pour une location de voiture pour rejoindre le Moraca River. Il s’agit d’une étape incontournable lors de votre passage à Podgorica. Tout le long de la rivière Moraca, se jetant dans le lac Skadar, est propice pour des possibilités d’excursion. Sur la route, laissez-vous tenter par un saut au monastère de Moraca. Une journée à la rivière Tara doit figurer dans votre carnet de voyage si vous voulez vivre une aventure dans un des endroits les plus sauvages du Monténégro. La rivière Tara fait office de frontière naturelle entre le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine. Un paradis pour les passionnés du canyonning dans le parc national de Durmitor, le site abrite le canyon le plus profond de toute l’Europe. En effectuant des recherches sur Google pour trouver les meilleurs sites de rafting en Croatie, vous les résultats vous proposeront certainement Moraca, sa rivière, et son canyon de 1 900 m.

Les plus belles facettes naturelles de Monténégro

La facette naturelle de Monténégro et ses villes s’admire par leurs parcs nationaux, plages, lacs et villages insolites. Rendez-vous dans la presqu’île de Sveti Stefan pour vous immerger dans un véritable village de carte postale. Situé à un peu plus de 10 km de Budva, direction sud, ce charmant village fortifié est entouré de belles plages. Les établissements hôteliers de luxe y foisonnent. Passez-y une ou deux nuits avant de poursuivre votre aventure. Budva revient plusieurs fois dans le top des plus beaux sites naturels de Monténégro. Il s’agit d’un bout de paradis de la côte monténégrine qui fait le bonheur des passionnés d’activités balnéaires. Vous ne manquerez pas une balade dans la vieille ville côtoyant les montagnes. Au même titre, vous apprécierez une sortie diurne au parc national du lac de Skadar. Situé au cœur de la vallée de Zeta, ce site vous offre une magnifique vue se les montagnes environnantes. Alors que quelques-unes d’entre elles portent haut le nom du Monténégro, d’autres sont départagées avec l’Albanie. À savoir que l’histoire du parc remonte au XIe siècle, et a été témoin de la prise entre les mains des turcs et des romains au cours de la Grande Guerre. Les alentours du lac Skadar, le plus grand de tout le Balkan. Vous y ferez une rencontre avec ces centaines d’espèces d’oiseaux sauvages. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national du Durmitor est un site emblématique de Monténégro. Cet endroit offre une série d’enchantements, dont une petite station de ski surprenante à Zabljak qui propose également des possibilités d’excursion. Aux alentours, vous trouverez le lac Noir, un véritable régal pour les yeux grâce à la limpidité de l’eau, la forêt de sapins et les pics rocheux qui font office de décor. En partant de Kotor et en suivant la côte Adriatique, vous pouvez rejoindre le mont Lovcen où vous accéderez au parc national de Lovcen. C’est un excellent point d’arrivée pour une randonnée au long de la route Serpentine reliant Kotor et Cetinje. Vous y découvrirez l’ensemble du parc, et le mausolée Njegos.

Les trésors culturels de Monténégro

Le monastère d’Ostrog est placé au premier plan lorsque l’on parle de trésors culturels de Monténégro ou d’églises orthodoxes serbes. Il s’agit d’un édifice religieux construit au XVIIe siècle. Il est implanté à même le mont Ostrog à un point que vous pourrez le contempler depuis les lieux environnants. À proximité de la frontière d’Albanie, dans le sud du Monténégro, visitez la vieille ville d’Ulcinj. Elle est connue en tant que cité de contrastes par ses influences à la fois occidentales et orientales après un parcours de plus de 2 000 ans d’histoire. Découvrez le point de jonction entre les religions islamiques et chrétiennes à Herceg Novi. Vous y contemplerez le monastère de Savina, la forteresse Kanli et la Sainte, et le carré Mica Pavlovic. Trouvez des hôtels à Podgorica avant de rejoindre Herceg Novi. L’autre option est de vous rendre à l’aéroport de Tivat ou de Dubrovnik. Charmante ville chargée d’histoire et de culture, Herceg Novi se démarque par son aspect cosmopolite, où vous dégusterez à la fois la cuisine orientale et les spécialités musulmanes. Dans un coin du village, vous aurez la chance de faire une pause gourmande dans un restaurant autrichien ou encore hongrois. Bien que le parc national de Durmitor fasse partie des sites naturels à visiter lors d’un circuit « vert », il propose dans ses environs un important atout à découvrir lors d’une exploration culturelle. Il s’agit du pont de la Tara. Construit vers 1939, cette élégante arche impressionne par ses pieds de 150 m de hauteur. Il accueille parfois des touristes, provenant de toute l’Europe, en quête de sensations fortes qui s’adonnent au saut à l’élastique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *