La Flocellière

La commune de Flocellière est située au nord-est de la Vendée, dans le Haut-Bocage. Elle fait partie du pays de Pouzauges avec douze autres communes qui forment la communauté de communes du Pays de Pouzauges (www.paysdepouzauges.fr). Ces communes sont : le Boupère, Les Châtelliers-Châteaumur, Chavagnes-les-Redoux, La Meilleraie-Tillay, Monsireigne, Montournais, La Pommeraie-sur-Sèvre, Pouzauges, Réaumur, Saint-Mesmin, Saint-Michel-Mont-Mercure et le Tallud-Sainte-Gemme.

La superficie de notre commune est de 2 918 hectares.

Au recensement de 1999, La Flocellière comptait 1 903 habitants. A ce jour, en 2015, nous comptons 2616 habitants.

Commune

LA FLOCELLIÈRE, COMMUNE TYPIQUE DU HAUT BOCAGE :

La commune de la Flocellière s’étend d’Est en Ouest, sur deux bassins versants. En effet, la partie Est de la commune se situe en majorité sur le bassin versant (photos ci-dessous) de la sèvre Nantaise, alors que la partie sud-ouest descend vers de bassin versant du Lay. Cette situation géographique fait de la Flocellière une commune riche en milieux naturels mais également une commune sensible aux dégradations puisqu’une multitude de sources prennent naissance sur l’ensemble du territoire.

Affluent de la Sèvre Nantaise                          Affluent du Lay

Affluent de la Sèvre Nantaise                                               Affluent du Lay

Le granit très présent sur la commune a façonné le paysage comme le témoigne la présence de chênes et autres landes de genêts et d’ajoncs qui s’installent à flancs de coteaux. Les différents points de vue comme le Puy Lambert, la chapelle du Carmel (photos ci-dessous) permettent d’apprécier la qualité du paysage de cette commune typique du haut-bocage Vendéen.

Vue de la Chapelle Carmel                         Vue du Puy Lambert

Vue panoramique de la Chapelle de Carmel              Vue panoramique du Puy Lambert

Le paysage de bocage est particulièrement marqué avec ça et là, au sommet des coteaux, des bois de châtaigniers (photo ci-dessous), unité paysagère particulièrement présente sur cette commune du Pays de Pouzauges.

Le bocage est diversifié sur l’ensemble de la commune. En effet, on peut rencontrer des zones à maillage serré et des zones plus ouvertes qui ont fait l’objet d’opérations de remembrement. Même si l’on rencontre beaucoup de vieilles haies, ce sont les haies relictuelles, c’est-à-dire sans arbres de haut jet qui dominent.

En terme de biodiversité, on peut rencontrer les espèces types du bocage. Sur les secteurs plus ouverts on peut rencontrer quelques espèces de plaine. La présence de l’Alouette des champs qui monte en chandelle au dessus d’une prairie sèche et de la Caille des blés caché dans un champs de céréales en est la preuve. Les quelques ruisseaux abritent encore des invertébrés tels que l’éphémère ou des variétés de libellules qui sont des espèces indicatrices de la qualité de l’eau.

L’étang du Coudreau (photo ci-dessous), plan d’eau d’un peu plus de 3 hectares, situé à l’Est de la commune, accueille en hiver quelques migrateurs qui viennent s’y ravitailler. A l’approche de l’hiver, les haies servent de garde manger aux espèces migratrices qui stationnent quelques jours pour refaire leur réserve de graisse avant de reprendre la route vers le Sud.

A travers les bois, dans un chemin creux ou encore au sommet d’une colline, les sentiers pédestres qui jalonnent la commune sont les lieux parfaits pour découvrir la nature et les différents paysages de la Flocellière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *